Room – Emma Donoghue – 2010

1365144-gf

 

Sur le point de fêter ses cinq ans, Jack a les préoccupations des enfants de son âge. Ou presque. Il ne pense qu’à jouer et à essayer de comprendre le monde qui l’entoure, comptant sur sa mère pour répondre à ses questions. Celle-ci occupe dans sa vie une place immense, d’autant plus qu’il vit seul avec elle dans la même pièce, depuis sa naissance. Il y a bien les visites du Grand Méchant Nick, mais la mère fait tout pour éviter à Jack le moindre contact avec lui. Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle ne peut pas continuer à entretenir l’illusion d’une vie ordinaire. Elle va alors tout risquer pour permettre à Jack de s’enfuir.

J’ai vraiment beaucoup accroché à la première partie, très bien mise en scène, qui décrit la vie, dans une minuscule chambre isolée du monde extérieur, d’une jeune mère détenue depuis 7 ans par son ravisseur ‘Le grand Méchant Nick’ et du petit garçon, Jack, (fruit du viol de son tortionnaire) qu’elle a fait naître et élevé entièrement seule. L’histoire est vue avec les yeux et racontée de la voix de Jack (mais son discours n’est pas gnangnan comme je l’ai un peu craint au début). Le tête à tête est touchant, la mère fait tout pour préserver l’enfant de l’horreur de la situation, elle lui crée une bulle de bonheur dans l’enfer et tient grâce à lui. On est littéralement dans cette chambre avec eux, on vit l’angoisse terrible de cette mère à chaque apparition du ‘méchant’ (Jack étant toujours dissimulé en sa présence). Jusqu’au jour où elle commence à dévoiler à Jack des bribes de vérité, et à échafauder un plan de sortie de l’enfer.

La deuxième partie, la vie « dehors » m’a beaucoup moins parlé. On suit l’adaptation chaotique de Jack et la chute temporaire de sa Maman, qui lâche prise après son « sauvetage ». J’ai trouvé cette partie un peu superflue, et longuette. Finalement on se doute bien qu’ils finiront par s’adapter, je trouve que l’histoire aurait pu s’arrêter à la sortie et rester sur des points de suspension. Les personnages secondaires sont trop bien pensants (le médecin, la grand-mère). Cependant, j’ai bien aimé le passage du retour à la chambre, tout à fait poignant (à des niveaux différents, pour les deux personnages).

Un avis en demi-teinte donc, un tout bon début, une deuxième moitié moins réussie selon moi.

 

Livre lu dans la cadre des challenges

- Cluedo Littéraire (consigne drame)

- ABC 2014 pour la lettre D

- Ames Sensibles, Découvrez

- La Plume au féminin chez Opaline

Sans titre 2Sans titre 2Sans titreSans titre 2

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Cottoncandy6964 |
Fifa 13 PS3 Coins |
Voir ,entendre et écouter N... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Username25945
| Freewritting
| Huangxiuqing0721