Mygale – Thierry Jonquet – 1984

9780872864092_p0_v1_s260x420

 

4ème de couverture

Eve? Qui est-elle? Qui est Richard Lafargue, l’homme qui la promène à son bras dans les soirées mondaines puis l’enferme à double tour dans une chambre? Pourquoi ce sourire subtil sur les lèvres de la jeune femme et autant de rage si mal contenue sur les traits creusés de son compagnon? Pourquoi vivre ensemble si c’est pour ce haïr avec tant de passion? Drôle de couple… Quel incompréhensible passé lie ces deux êtres hors du commun qui se cachent la plupart du temps derrière les murs de leur villa si tranquille? Pourquoi les paroles si douces de ‘The Man I Love’ deviennent-elles entre eux l’expression radicale de la haine la plus absolue?

Mon avis

Excellent thriller de Thierry Jonquet, Mygale raconte l’horrible histoire d’une séquestration d’une jeune femme, Eve, par un étrange chirurgien, Richard Lafargue.

Le roman a été adapté au cinéma par Pedro Almodovar sous le titre ‘La Piel que Habito’ en 2011, avec un Antonio Banderas machiavélique dans le rôle de Lafargue et la superbe Elena Anaya dans le rôle d’Eve. Malheureusement, le film, que j’avais vu au cinéma, et qui m’avait lui aussi fort impressionnée, m’a privée d’une grande partie du suspense du roman, dont je ne révélerai pas une ligne…. J’ai noté toutefois que le film reste une adaptation assez libre, et contient quelques différences avec le livre. Comment aurais-je réagi, si je n’avais pas vu le film, à l’atroce révélation de la fin du livre, qui nous fait comprendre tout le cheminement diabolique de Lafargue, cela restera un mystère. Vaut-il mieux regarder le film avant ou après? Car le film vaut lui aussi vraiment le détour et lire le livre avant aurait sans doute gâché sa découverte!

A noter que deux histoires parallèles sont mises en scène dans le roman, nous suivons aussi Alex, un truand en cavale, et nous comprenons au fur et à mesure son lien avec Eve (je n’ai pas le souvenir du personnage d’Alex dans le film).

Le titre, Mygale, est le surnom donné par Eve à Lafargue, on comprendra pourquoi…

Malgré ce petit bémol (avoir vu le film avant) qui n’est dû en rien au roman lui-même, j’ai trouvé cette lecture intense, haletante, oppressante, on est très mal à l’aise devant une situation tout à fait impensable et inhumaine, les pages se tournent très rapidement, vraiment une belle réussite, et dire que ce roman a déjà 30 ans ;)

la_piel_que_habito_ver4

 

Lu dans le cadre de l’année 4 du challenge 0 à 9 et dans le cadre du Baccalauréat Littéraire 2014

Sans titre Sans titre 2

 

 

3 Réponses à “Mygale – Thierry Jonquet – 1984”

  1. Lou de Libellus 3 février 2014 à 8 h 16 min #

    Thierry Jonquet, c’était un bon. Un gauchiste – personne n’est parfait : – )

  2. nelcie 3 février 2014 à 8 h 44 min #

    J’ai raté le film au ciné, et là tu me donnes très très envie de lire ce thriller !!

  3. Praline 3 février 2014 à 23 h 58 min #

    Il est sur ma LAL depuis quelques années mais tu me donnes envie de filer rapidement l’emprunter en bibliothèque ! Hâte de connaître ce mystère.

Laisser un commentaire

Cottoncandy6964 |
Fifa 13 PS3 Coins |
Voir ,entendre et écouter N... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Username25945
| Freewritting
| Huangxiuqing0721