Le Soleil des Scorta – Laurent Gaudé – Prix Goncourt 2004

9782290349106FS

L’origine de leur lignée condamne les Scorta à l’opprobe. A Montepuccio, leur village d’Italie du Sud, ils vivent pauvrement, et ne mourront pas riche. Mais ils ont fait voeu de se transmettre de génération en génération, le peu que la vie leur laisserait en héritage. Et en dehors du modeste bureau de tabac familial, créé avec ce qu’ils appellent « l’argent de New York », leur richesse est aussi immatérielle qu’une expérience, un souvenir, une parcelle de sagesse, une étincelle de joie. Ou encore un secret. Comme celui que la vieille Carmela confit au curé de Montepuccio, par crainte que les mots ne viennent très vite à lui manquer.

Mon avis

Ce roman trace une grand saga familiale en Italie, s’étalant sur 5 générations. Les Mascalzone/Scorta sont issus d’un bandit Luciano, qui sortant de prison, réapparaît au village de Montepuccio, le temps de s’unir à une femme du village avant d’être lapidé par les villageois peu tolérants. De cette union d’un jour naîtra Rocco Mascalzone qui se fera appeler Scorta et qui donnera le jour avec ‘La Muette’ à trois enfants: Domenico, Giuseppe et Carmela. Les trois enfants, dépossédés de la fortune de leur père, à la mort de celui-ci, iront tenter leur chance à New York mais seront repoussés et devront se résigner à retourner à leur pauvre village. On les suit avec leur frère adoptif Raffaele ainsi que tous leurs descendants dans leur lutte pour la survie, leurs joies, leurs deuils, …

Laurent Gaudé trace plutôt une série de tableaux qu’une histoire linéaire, certains moments précis sont détaillés, d’autres en découlent ou sont survolés. Le tout laisse une forte impression: cette vie rude, mais belle, ce soleil omniprésent, oppressant, cette joie de vivre, cette simplicité, m’ont donné envie de découvrir la région des Pouilles. Des portraits ciselés, la description réussie d’un ‘désespoir heureux’ font de ce roman une belle réussite.

Le village de Montepuccio est imaginaire, les villes de Monte Sant’Angelo (massif du Gargano dans les Pouilles) et plus particulièrement Peschici, où réside une partie de l’année Laurent Gaudé et dont la femme est originaire, ont servi de source d’inspiration à l’auteur pour décrire la vie quotidienne de ce petit village du sud de l’Italie. (source Wikipedia)

Ane_à_Monte_Sant'Angelo

Livre lu dans le cadre de l’année 4 du challenge 0 à 9, du Baccalauréat Littéraire 2014 et du challenge Laurent Gaudé

Sans titre 2Sans titreSans titre 2

 

Une réponse à “Le Soleil des Scorta – Laurent Gaudé – Prix Goncourt 2004”

  1. nelcie 23 février 2014 à 17 h 14 min #

    J’avais bien aimé ce roman, aussi !

Laisser un commentaire

Cottoncandy6964 |
Fifa 13 PS3 Coins |
Voir ,entendre et écouter N... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Username25945
| Freewritting
| Huangxiuqing0721